Le rôle de l’éducation est partout souligné, mais le système éducatif est en crise !

L’éducation joue un rôle essentiel dans le développement humain et c’est pourquoi il est nécessaire de repenser la politique éducative afin qu’elle réponde aux besoins de la société notamment ceux d’une partie de la jeunesse en mal de repère. Mais repenser l’éducation c’est aussi faire face à des positions très divergentes.

Les défis de l’éducation

Chaque pays du monde dispose d’un système éducatif qui lui est propre, avec ses forces et ses faiblesses. La politique éducative représente un défi socioculturel énorme puisqu’il s’agit de proposer la meilleure éducation aux tranches d’âge les plus jeunes mais aussi les plus vulnérables. De nombreux progrès ont été accomplis mais la situation est loin d’être parfaite pour que tous les enfants aient accès à un système éducatif efficace et égalitaire. Pour de nombreux pays, il s’agit aussi de relever un défi tenant à la compétition économique et technologique pour permettre à tous, de bénéficier d’un système éducatif qui remplit pleinement ses fonctions.

La nécessité de repenser la politique éducative

A l’heure d’aujourd’hui, décideurs, sociologues, philosophes s’interrogent sur la meilleure façon de gérer les défis organisationnels du système éducatif sans oublier le défi budgétaire pour répondre à tous les besoins. Le terme « éducation » signifie étymologiquement « guider hors de » autrement dit développer. L’instruction, c’est ce qui s’enseigne et l’éducation c’est ce qui intervient par l’action d’un enseignant ou d’une autre référant. Le système éducatif actuel a été mis en place pour satisfaire les exigences de l’économie industrielle mais cette époque est révolue et il s’agit de relever un défi tenant à la compétition économique et technologique d’un monde en pleine mutation.

Un système éducatif mal adapté

Pour comprendre l’essence même du problème de l’éducation et les défis socioculturels qui se rapportent à la plupart des systèmes éducatifs, il faut prendre conscience de l’urgence à apporter des changements profonds. Nombreux sont ceux à considérer qu’aujourd’hui “L’école est un musée, qui, non seulement n’assure pas l’acquisition des compétences pour faire face à la réalité, mais, qui prend soin de revigorer les compétences carrément inutiles autodestructrices de l’individu et la société (…)” . A l’époque Albert Camus, considérait déjà que “L’école prépare les enfants à vivre dans un monde qui n’existe pas”. Depuis les temps ont encore évolué et le système éducatif présent apparait comme une relique du passé qu’il est urgent de modifier et d’adapter à une époque qui a d’autres besoins.